Lunettes LEXILENS : une innovation française pour faciliter la lecture des enfants et adultes dyslexiques

Comment fonctionne LEXILENS® ?

Chez la plupart des personnes, un œil est dominant sur l’autre. On s’en rend compte car pour viser, on ferme un œil pour ne garder ouvert que l’œil dominant.

Des chercheurs de l’université de Rennes ont découvert très récemment que les personnes dyslexiques n’avaient généralement pas d’œil dominant. Les deux yeux transmettent au cerveau des images primaires et des images miroir de même qualité.

Ne pouvant faire le tri, le cerveau fusionne les deux images. Le lecteur dyslexique voit donc des lettres mal détachées, des lettres en miroir (comme le b à la place du d), des mots qui se chevauchent, entraînant un plus grand effort de déchiffrage.

LEXILENS® est le fruit de 2 ans de R&D menée par le laboratoire de Rennes et la startup Abeye, incubée par Atol. LEXILENS® neutralise l’image miroir. Cela est possible car les images sont transmises au cerveau par chaque œil avec un décalage de 10 millisecondes.

Lecture miroir

Résultat de l’enquête IPSOS pour ATOL

Les lunettes LEXILENS® ont littéralement changé la vie des personnes qui les portent. C’est l’un des résultats de l’enquête réalisée auprès de plus de 350 porteurs des lunettes LEXILENS®.

Enquête IPSOS pour ATOL

Vidéo de présentation des lunettes LEXILENS

Nouveauté : Lexilens®, la technologie au service des personnes dyslexiques

Tester les lunettes LEXILENS

Vous êtes intéressé par LEXILENS ? Vous souhaitez les tester ? Cliquez sur ce lien pour prendre rendez-vous chez un opticien ATOL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.