Scolarité : aménagements pour un élève dyslexique

Un élève n’aura pas besoin de l’ensemble de ces recommandations et inversement, il pourra avoir besoin d’autres aménagements. Les professionnels sont là pour vous conseiller.

Pour la lecture

De façon générale

  • Développer la conscience phonologique en manipulant les syllabes, utiliser les gestes Borel-Maisonny.
  • Permettre à l’enfant de lire à mi-voix.
  • Utiliser les livres audios (sites gratuits : www.audiocite.net ou www.litteratureaudio.com).

Lorsque l’enfant est face à un texte

  • Proposer un support clair et aéré (1 ou 2 interlignes).
  • Surligner une ligne sur deux en couleur (voir la macro de Charles).
  • Proposer une adaptation en syllabique (voir http://stephaxad.over-blog.com).
  • Proposer l’utilisation de la règle, d’un cache pour suivre les lignes.
  • Ne pas forcer l’enfant à lire à haute voix.

Lorsque l’enfant est face à un texte avec questions

  • Permettre à l’enfant de prendre connaissance de la question avant de lire le texte.
  • Permettre à l’élève d’utiliser des surligneurs pour surligner pendant la lecture la phrase qui permet de répondre à la question.
  • Laisser plus de temps pour la lecture des consignes ou demander à un autre élève de lire la consigne à haute voix.

Pour l’écrit

  • Fournir la photocopie des cours sur un support clair et aéré.
  • Ne pas faire copier les énoncés : en général, éviter la copie.
  • En expression écrite : réduire les attentes en quantité et préciser les exigences qualitatives => privilégier la cohérence, privilégier le fond à la forme (par exemple : accepter les ratures).
  • Proposer de joindre le plan des écrits.
  • Favoriser l’utilisation des cartes heuristiques.
  • Accepter un matériel informatique en classe.

Organisation

  • Seuls les outils nécessaires sont sur le bureau.
  • Aider au rangement des affaires, au collage des feuilles dans le cahier…
  • Utiliser le plus possible un emploi du temps pour visualiser les activités à venir à l’aide de pictogrammes ou de couleurs. Le faire participer dans la fabrication et la conception de celui-ci.
  • Donner moins de devoirs à la maison (surcharge horaire avec orthophonie et autres prises en charge) mais exiger une certaine qualité.
  • Vérifier les devoirs dans l’agenda.
  • Apprendre à utiliser des surligneurs.

Mathématiques

Du fait de difficultés possibles avec les nombres

  • Insister sur la maîtrise de la comptine numérique à l’oral.

Du fait des troubles potentiels de la mémoire de travail

  • Entretenir le calcul mental, donner les tables de multiplication, permettre l’utilisation de la machine à calculer pour la résolution de problèmes.

Du fait de troubles potentiels au niveau visuo-spatial

  • Il peut être nécessaire d’utiliser des colonnes de couleurs pour poser les calculs, d’apporter des aides en géométrie (logiciel spécifiques).
  • Faire attention à l’inversion possible des chiffres, signes mathématiques.

Graphisme

  • Autoriser une écriture large sans respect des interlignes (voir ce site générateur de feuilles d’écriture en couleur adaptée).

Évaluation

  • Mettre en place un système d’évaluation à l’oral pour redynamiser l’élève et prendre en compte ses savoirs et connaissances.
  • D’une façon générale, valoriser les connaissances par le verbal.
  • Donner plus de temps ou diminuer la quantité du travail tout en restant exigeant sur la qualité.
  • En dictée, limiter l’écrit ou donner des dictées à trous ou à choix multiples uniquement sur les accords.
  • Lorsque l’évaluation consiste à répondre à des questions sur un texte, faire lire ou lire les questions avant le texte.
  • Répartir les évaluations dans le temps (semaine, mois).
  • Permettre l’utilisation d’outils de sous mains (aides mémoire) .

Source : www.inshea.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest