Aides techniques pour la communication alternative et améliorée : un appel à projets pour constituer des parcs d’aides à l’essai

La CNSA lance un appel à projets visant à équiper 6 lieux ressources en aides techniques pour la communication alternative et améliorée. Pendant deux ans, ces lieux expérimenteront le prêt pour essai du matériel aux personnes ayant des difficultés complexes de communication.

Communiquer est un droit fondamental. Or, pour les personnes ayant des difficultés complexes de communication en raison de handicaps, de maladies ou de perte d’autonomie (troubles de la parole, du langage, des troubles du spectre intellectuel ou de l’autisme, etc.), la communication est souvent entravée. La communication alternative et améliorée propose différentes solutions pour s’exprimer, comprendre, et se faire comprendre.

Les aides techniques sont un des outils pour la communication alternative améliorée. Les personnes doivent toutefois pouvoir tester ce matériel avant de l’acquérir ou avant de s’engager dans une phase d’apprentissage, de manière à vérifier qu’il répond à leurs besoins.  

Pour encourager le développement des aides techniques dans la communication alternative et améliorée, la CNSA lance un appel à projets qui vise à équiper 6 lieux ressources d’un parc d’aides techniques dédiées. Ces lieux ressources proposeront des prêts pour essai d’aides techniques à la communication alternative et améliorée, soit directement auprès des personnes en situation de handicap ou âgées, soit auprès des établissements, des services ou des professionnels.

Pour acquérir du matériel adapté afin de développer cette activité, et ils bénéficieront d’un soutien de la CNSA de 100 000 € maximum.

La CNSA dressera un bilan de l’expérimentation après 24 mois de mise en œuvre.

Qui peut répondre à l’appel à projets ?

Les porteurs devront déjà avoir une activité sur la communication alternative et améliorée ou sur les aides techniques. Dans tous les cas, ils devront justifier de la présence de professionnels formés et ayant une expérience sur la communication alternative et améliorée, afin de guider les personnes dans le choix des aides techniques à essayer et dans la mise en place des essais.

Ils devront aussi justifier des ressources, humaines et logistiques, permettant la mise en œuvre des prêts de façon rapide et optimisée.

Enfin, ils devront avoir une bonne connaissance des réseaux de structures et professionnels accompagnant les personnes dans la communication alternative et améliorée et être en capacité de proposer des prêts sur un territoire régional ou au-delà.

Comment répondre à l’appel à projets ?

Les porteurs sont invités à consulter le cahier des charges de l’appel à projets et le cadre de réponse technique, en téléchargement au bas de l’article. Ils doivent adresser leur projet à la CNSA par mail à l’adresse aacta@cnsa.fr, au plus tard le 15 avril 2022. Un accusé de réception sera envoyé aux porteurs sous 24 heures.

Les résultats seront annoncés à la mi-juin. Les projets doivent démarrer en septembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest