Centres de Référence pour le diagnostic des troubles du langage et des apprentissages

Les centres de référence sont attachés à des équipes hospitalières universitaires.

Le dispositif des centres de référence a été mis en place à partir de 2001 dans le cadre du plan d’action interministériel en faveur des enfants atteints de troubles spécifiques du langage. Depuis 2004, un centre de référence est présent dans chacune des régions de métropole ainsi qu’un à la Réunion.

Centres de référence, de quoi s’agit-il ?

Ces lieux d’informationde diagnostic ou de prise en charge des troubles spécifiques du langage sont implantés dans les centres hospitaliers régionaux.

Ils sont composés d’équipes pluridisciplinaires comprenant

  • Un médecin, le plus souvent neuro-pédiatre, ou un pédo-psychiatre, plus rarement médecin de rééducation fonctionnelle.
  • Un(e) orthophoniste.
  • Un/des psychologue(s) clinicien(s) ou neuropsychologue(s).

L’équipe peut parfois être complétée par

  • Un(e) psychomotricien(ne).
  • Un(e) ergothérapeute.
  • Un(e) instituteur(trice) spécialisé(e) qui aide à l’évaluation et accompagne la mise en place de la prise en charge proposée dans l’école de l’enfant.

Les missions des centres de références sont multiples

Assurer une mission clinique

Il s’agit de pratiquer des bilans diagnostics pluridisciplinaires, chacun des professionnels l’effectuant dans sa spécialité. Les bilans permettent de préciser le caractère spécifique du trouble et sa sévérité, d’éliminer ou de préciser un éventuel trouble associé et d’indiquer les modalités de prise en charge.

Ces bilans peuvent être demandé au centre pour un enfant envoyé par un médecin (médecin scolaire, médecin d’un service de protection maternelle et infantile(PMI), d’un centre médicopsychologique (CMP), d’un centre médicopsychopédagogique (CMPP), médecin généraliste, pédiatre (en libéral, etc.). ou pour un enfant déjà suivi en orthophonie (en secteur libéral ou en CMP, CMPP, etc.). Cette prise en charge est assurée le plus souvent à l’extérieur. Plus rarement, elle peut être mise en oeuvre par l’équipe du centre de référence, notamment pour permettre l’évaluation de techniques particulières de rééducation.

Favoriser la coordination des soins

  • Au niveau individuel, comme le centre n’assure pas la prise en charge, il doit toutefois rester en contact avec le(s) professionnel(s) qui assurent les soins et doit pouvoir réévaluer les situations qui n’évoluent pas favorablement.
  • Au niveau institutionnel, quand le centre de référence participe à la formalisation et à la structuration des réseaux de repérage, de dépistage et de prise en charge déjà existant ou en cours d’élaboration.

Participer à des formations

Les équipes des centres de référence participent à la formation initiale et continue des médecins, des autres professionnels de santé ou de l’Éducation nationale, ils peuvent également être sollicités par des associations de parents dans le cadre de réunions d’information ou de séminaires.

Développer la recherche

Les équipes des centres de référence mènent des activités de recherche en lien avec leur pratique clinique. Dans ce cadre, elles peuvent évaluer ou expérimenter de nouvelles techniques à visée diagnostique ou de rééducation.

La demande de diagnostic

C’est auprès de ces centres qu’on peut obtenir les diagnostics les plus complets et les plus fiables. Mais on sera attentif au fait qu’en principe ils ne répondent pas à une demande formulée directement par la famille mais à une demande d’expertise formulée par un professionnel ou tout au moins avec l’avis d’un professionnel, pour des enfants déjà reconnus, suivis, bilantés… par un orthophoniste, un médecin scolaire, etc…

D’autres professionnels peuvent aussi établir ces diagnostics, essentiellement les neuropédiatres.

Le bilan de l’orthophoniste constitue souvent une base solide en vue d’un diagnostic de dysphasie.

Où trouver un centre de référence ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest