La Lettre Pros – Mai 2013

 

Bagnolet, mai 2013.

La Lettre Pros, c’est, tous les mois, l’information dédiée à la prévention et la protection de la santé et de la sécurité des collaborateurs des entreprises et des administrations, mais aussi à l’accessibilité de leurs produits, services et informations auprès de leurs clients en situation de handicap.

Chaque mois, La Lettre Pros vous propose un panorama des solutions, services et conseils des entreprises du groupe Ceciaa. Ce mois-ci, focus sur le département Troubles Spécifiques du Langage, le département CECIAA dédié aux personnes rencontrant des difficultés dans leurs moyens d’expression.

Découvrez dans cette lettre :

  • Les troubles spécifiques du langage, de quoi parle-t-on ?
  • Les aménagements durant la scolarité.
  • Les aménagements du poste de travail professionnel.
  • Les prestations proposées par le Département Troubles du Langage de CECIAA.

Les troubles spécifiques du langage, de quoi parle-t-on ?

Les troubles spécifiques du langage sont plus communément appelés DYSPHASIE lorsqu’ils touchent le langage oral et DYSLEXIE lorsqu’ils affectent le langage écrit.

La dyslexie touche entre 6 à 8% des enfants scolarisés et on estime qu’au moins 5% de la population adulte présenterait des troubles dyslexiques, soit plus d’un million de personnes.

Ces troubles peuvent être de sévérité variable, mais il est reconnu que la dyslexie (majeure voire moyenne) est l’une des principales causes d’échec scolaire et  contribue significativement aux difficultés d’insertion professionnelle des 16-25 ans » (Étude INSEE-1996).

La dyslexie se définit comme une difficulté durable d’apprentissage de la lecture et d’acquisition de son automatisme, chez des personnes d’intelligence normale, ne présentant aucun trouble sensoriel (visuel ou auditif) ou psychologique préexistant.
Aux difficultés de lecture observées (lecture de texte hésitante et saccadée) s’ajoutent fréquemment  des difficultés dans la maîtrise de la transcription écrite, appelée  dysorthographie. Celle-ci se manifeste par de nombreuses fautes d’orthographe (exemple : « anner » au lieu de « année » …), ainsi que des erreurs de conjugaison et de grammaire.

La dysphasie touche 2% de la population (enfants et adultes confondus). Ce trouble qui touche la communication orale rend chaotique l’intégration scolaire et professionnelle des personnes touchées. La dysphasie, ou trouble structurel du langage oral, se manifeste par une expression orale dépourvue de pronoms,  d’articles, de verbes conjugués assimilant celle-ci à un style télégraphique malgré un quotient intellectuel normal (définition de l’Organisation Mondiale de la Santé).


Aménagements durant la scolarité

Les troubles dyslexiques et/ou dysphasiques, selon leur degré de sévérité, requièrent la mise en place d’un suivi orthophonique et une pédagogie adaptée pendant la scolarité de l’enfant touché.

  • Un Projet d’Accueil Individualisé (P.A.I.) peut être proposé et mis en place par le chef d’établissement afin d’aménager la scolarité de l’élève dyslexique. Il permet notamment une prise en charge orthophonique sur le temps scolaire.
  • Le Projet Personnalisé de Scolarisation (P.P.S.)  concerne les élèves dyslexiques et/ou dysphasiques reconnus handicapés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (M.D.P.H.). Il élabore la mise en place d’aménagements pédagogiques spécifiques à l’élève demandeur tels que :
    – l’orientation en structure éducative spécialisée ou  l’intégration en milieu ordinaire,
    – la présence d’un(e) Auxiliaire de Vie Scolaire (A.V.S.),
    – l’attribution de matériels ou logiciels adaptés,
    – l’aménagement des examens (Brevet, Baccalauréat …) ou concours (tiers-temps, secrétaire lecteur-scripteur).

Les équipements informatiques (ordinateur portable ou enregistreur numérique) mis en place dans le cadre des P.P.S. permettent aux élèves équipés de compenser leurs difficultés en lecture, notamment via l’utilisation de lecteur de documents (tels que ClaroRead ou Kurzweil 3000) et en écriture par le biais de logiciel correcteur d’orthographe et de grammaire (WoDy ou Médialexie KorectDys…).


Aménagements du poste de travail professionnel

A l’âge adulte, les difficultés rencontrées pendant la scolarité par ces personnes perdurent.

Les adultes dyslexiques évoquent, dans de nombreux cas, leur fatigabilité à l’issue de la lecture de tout  texte, surtout si celui-ci comprend de longues phrases et des mots complexes, ainsi que leur réticence à écrire des documents (mails ou compte-rendu par exemple). Ils préfèrent notamment utiliser le langage oral plutôt que commettre des fautes d’orthographe dans leurs productions écrites.

Pour éviter ces écueils, les personnes dyslexiques peuvent demander un aménagement de leur poste de travail. Pour cela, il est nécessaire d’obtenir, auprès de la M.D.P.H., une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (R.Q.T.H.).

Cet aménagement du poste de travail professionnel permet au salarié dyslexique de bénéficier, par exemple, de la mise en place des solutions logicielles et/ou matérielles suivantes :

  • Utilisation d’un enregistreur numérique pour éviter la prise de notes fastidieuse en réunion ou lors de tout déplacement.
  • Utilisation d’un logiciel de dictée vocale tel que Dragon Naturally Speaking pour convertir toute phrase dictée par l’utilisateur en texte directement dans son traitement de texte ou sa messagerie. Cette solution permet de produire des textes sans faute d’orthographe.
  • Utilisation d’un logiciel de lecture de documents tel que l’AlfaReader pour faire lire à voix haute tout texte ouvert dans le traitement de texte ou dans la messagerie. Cette solution pallie les difficultés de lecture du salarié dyslexique et lui permet d’accéder plus aisément à la compréhension de ce document.
  • Utilisation d’un logiciel de conversion de caractères tel qu’Omnipage pour convertir tout texte dactylographié en un texte éditable dans le traitement de texte de l’utilisateur.

Prestations proposées par le département Troubles du Langage de CECIAA

Depuis presque 10 ans, le département Troubles du Langage de CECIAA accompagne les équipes éducatives, les thérapeutes et les parents dans le choix, l’intégration et l’utilisation des outils de compensation adaptés aux enfants présentant un trouble DYS.

Ce département guide également les adultes dyslexiques ou dysphasiques vers des solutions techniques adaptées à leurs difficultés, pour construire un projet professionnel cohérent et pérenne. Cette démarche requiert, dans la plupart des cas, des entretiens personnalisés afin d’identifier les besoins du demandeur, et un test des logiciels ou matériels en situation réelle (directement sur le poste de travail).


Contacts

Pour en savoir plus…

Catherine Périès

Chargée de mission Troubles du Langage
catherine.peries@ceciaa.com
01.43.62.14.70

dyslexie.ceciaa.com

Service Commercial

Secrétariat
service.commercial@ceciaa.com
01.43.62.14.62

Crédits photos : Dreamstime Stock Photos

© sherrie smith © Abdones © Andre Klopper


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest