Livres et articles universitaires autour des troubles DYS

Il existe une littérature assez abondante sur les troubles DYS, plus ou moins accessible. Vous trouverez ici un choix de 9 livres et/ou articles 2019.

Livres

J’ai des DYS dans ma classe : Guide pratique pour les enseignants

Cet ouvrage explique comment les apprentissages fondamentaux, lecture, écriture et calcul, se construisent et comment répondre aux troubles dys par une pédagogie adaptée.

Avoir des dys dans sa classe est tout à la fois une banalité pour certains et une énigme pour beaucoup.

Premier à constater les difficultés de l’enfant, l’enseignant est aussi le mieux placé pour en informer les parents. Le rôle de l’enseignant est donc crucial dans le repérage des troubles dys d’autant qu’il est le seul capable d’amorcer les premiers ajustements pédagogiques pour préserver la progression scolaire de son élève. Mais pour les repérer et agir de façon appropriée, encore faut-il comprendre ces troubles dys !

Illustré de nombreuses situations de classe, regorgeant de solutions à adapter à votre pratique quotidienne et au cas particulier de vos élèves, ce livre vous aidera à envisager les troubles dys sans dramatiser et pour le plus grand bien de la classe.

Marjorie Camus-Charron et Michel Habib passent en revue les grands domaines où s’expriment les difficultés de l’enfant dys : lecture et écriture, langage oral, compétences numériques, mémoire, coordination, sans oublier les troubles de l’attention, l’hyperactivité et les élèves à haut potentiel.

Le syndrome dys-exécutif chez l’enfant et l’adolescent : Répercussions scolaires et comportementales

Parmi les troubles dys, ou troubles cognitifs spécifiques neuro-développementaux, ceux affectant les fonctions exécutives sont encore trop méconnus. Touchant des fonctions dites « transversales », ils n’ont pas de répercussions circonscrites, ce qui rend leur repérage difficile. Favoriser l’établissement d’un diagnostic précoce et rigoureux et ainsi permettre aux sujets qui en souffrent de bénéficier de stratégies thérapeutiques et pédagogiques susceptibles de les améliorer : tel est le double objectif de ce livre.

Cette 2e édition propose des mises à jour et enrichissements importants : nouveaux exemples présentant des situations et tâches régulièrement rencontrées à l’école primaire, exploration de pathologies génétiques, traitements pharmacologiques complémentaires… Composé de deux parties, cet ouvrage articule médical et pédagogique. Il présente des approches différentes, mais qui s’imbriquent pour atteindre le même but : aider tous ceux qui seront amenés à côtoyer et accompagner les jeunes souffrant de troubles dys-exécutifs. La première partie fait un point synthétique sur les aspects médicaux du syndrome dys-attentionnel (TDA/H) et dys-exécutif. Après une description du développement normal de ces fonctions chez l’enfant, sont abordés leurs aspects pathologiques : symptômes, répercussions dans les apprentissages, puis les stratégies et évaluations qui conduisent au diagnostic. Enfin, sont indiquées les grandes lignes des préconisations thérapeutiques (médicamenteuses et rééducatives) ; La seconde partie est consacrée au jeune dys-exécutif en milieu scolaire (école primaire, collège et lycée). C’est dans ce cadre que s’expriment essentiellement ses difficultés. À travers un grand nombre d’exemples de devoirs, choisis dans l’éventail des disciplines scolaires (sciences, littérature, histoire-géographie…), les auteurs dessinent une « méthodologie générale de l’adaptation » et jettent les bases d’une réflexion sur les principes qui aideront à l’élaboration de stratégies compensatrices pertinentes, indispensables pour ces jeunes.

J’aide mon enfant dyslexique : Déceler, comprendre et accompagner les difficultés

Qu’est-ce que la dyslexie ? Comment la repérer et la diagnostiquer ? Quels sont les dispositifs et les outils disponibles ?

Ce guide s’adresse aux parents désireux de déceler, comprendre et accompagner les troubles dyslexiques de leur enfant. Pédagogique, émaillé d’exemples, de conseils et de témoignages, il vous seconde pas à pas dans la gestion de ce trouble courant, décourageant et pourtant de mieux en mieux maîtrisé. Il vous propose des pistes pratiques pour aider votre enfant dans le travail à la maison et il constitue un précieux outil de dialogue avec les professionnels.

Cette nouvelle édition est enrichie d’un cahier d’exercices à pratiquer au quotidien pour favoriser le fonctionnement du cerveau.

Une auteure spécialiste – Des solutions adaptées – Des exercices pratiques

Avec une préface de Catherine Lesage (orthophoniste, présidente de l’association RESODYS Toulon Var de 2002 à 2004.)

Documents universitaires ou Éducation Nationale

Pratiques professionnelles (CPE-Enseignants) et estime de soi chez les collégiens porteurs d’un trouble du déficit de l’attention

Introduite le 11 février 2005, la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation à la citoyenneté des personnes handicapées, consacrait le principe d’école inclusive en tant que priorité nationale. Quatorze ans plus tard, les profils des élèves présents dans un cadre ordinaire n’ont jamais été aussi hétérogènes, impliquant de nouvelles modalités d’accueil et la mise en place de pédagogies différenciées. La présente recherche propose d’explorer la faisabilité et les conséquences sur la construction de l’estime de soi de ces pratiques sur les élèves porteurs d’un trouble du déficit de l’attention, avec ou sans hyperactivité.

Aménagements des conditions de passation d’examens : analyse dans l’académie de Lille

À partir de l’analyse des conditions de passation des examens (ACE) en 2015/2016, focus sur l’utilisation du temps majoré en 2017 et proposition de pistes d’amélioration visant à réduire les inégalités constatées.

La musique à l’aide des troubles d’apprentissage

Depuis une vingtaine d’années, les études scientifiques nous amènent à mieux comprendre les effets de la musique sur nos fonctions cognitives les plus complexes, sur nos comportements et nos émotions. Ces apports sont précieux car ils éclairent d’un jour nouveau les pratiques pédagogiques scolaires et musicales à destination de toute personne en situation d’apprentissage. Sur le terrain, le lien entre musique et développement de l’enfant semble évident pour de nombreux pédagogues. L’évolution des approches depuis les méthodes actives et le développement de pédagogies multiples prenant en compte l’enfant dans toutes ses intelligences, sont présents dans les esprits des enseignants, mais aussi des parents qui expriment de plus en plus leur intuition ou conviction à ce sujet. En nous montrant les liens étroits tissés dans le cerveau humain entre les capacités rythmiques ou de perception mélodique, et la lecture ou le calcul, les sciences nous indiquent une nouvelle voie pédagogique, et sans doute une nouvelle posture à envisager : il est en effet possible de repenser la transmission de savoirs en tenant davantage compte de notre fonctionnement cérébral, comportemental, sensori-moteur, émotionnel.

Articles scientifiques

Neuropsychologie et troubles des apprentissages

Ces dix dernières années ont été marquées par un engagement très fort des neuropsychologues dans le domaine des TDA mais également dans celui de l’autisme, que ce soit du point de vue du diagnostic, de la prise en charge, de la recherche ou encore de l’enseignement. Mais l’apport de la neuropsychologie à ce domaine est bien plus ancien et, si ces 50 dernières années ont vu les TDA devenir une part centrale de la recherche en neuropsychologie, l’idée d’un dysfonctionnement cérébral à l’origine d’un TDA a plus d’un siècle.

Rien de tel qu’un petit retour en arrière avant d’envisager l’avenir de la neuropsychologie dans le champ des TDA. L’hypothèse que les troubles de la lecture, de l’écriture, du calcul, du geste ou de toute autre fonction acquise au cours du développement soit liés à un dysfonctionnement cérébral remonte en effet à la fin du xixe siècle et surtout au début du xxe siècle. N’oublions pas que ce que nous appelons aujourd’hui « dyslexie » a tout d’abord été interprété comme une « cécité aux mots ». Ce trouble a d’ailleurs été très tôt rapporté par des ophtalmologistes pour rendre compte de difficultés en lecture chez des enfants en apparence « non cérébrolésés ».

Corpus et activité rédactionnelle d’adolescents dyslexiques dysorthographiques en contexte de soin courant orthophonique

Selon l’étude européenne translinguistique Neurodys (Becker et al., 2013), la prévalence de la dyslexie touche entre 5 et 10% des enfants âgés de 8 à 12 ans. L’apprentissage du langage écrit revient à maîtriser conjointement ses deux versants : lecture et écriture. La présente étude vise l’analyse des processus d’écriture utilisés par des scripteurs dyslexiques (DL) et dysorthographiques (DO). Afin de favoriser les collaborations chercheurs-praticiens, comme le proposent Hayes et Berninger (2014), nous étudions les données chronométriques relatives à un corpus de textes recueillis auprès de 7 adolescents dyslexiques et dysorthographiques, recrutés dans le cadre de situations de soin courant orthophonique, afin de décrire les opérations de traitement cognitif du langage écrit en contexte d’activité rédactionnelle. Les corpus de productions écrites d’adolescents DL/DO suivis en orthophonie apportent par le biais du relevé chronométrique (vitesses d’écriture, durées des pauses en fonction de leur localisation dans le texte, longueur des passages d’écriture sans pause longue) des éléments sur l’activité de rédaction et les modalités de révision du texte. Ce travail ouvre des perspectives quant au recueil de données en contexte professionnel, de manière à interroger les données cliniques par des outils de recherche développés en linguistique de corpus.

Liens entre perceptions d’attachement aux parents et acquisitions scolaires en primaire

Divers travaux ont été menés sur les liens possibles entre l’attachement et la scolarisation, en particulier les performances scolaires. Ces travaux font état d’un lien entre l’attachement aux parents et les performances académiques. Néanmoins, malgré la spécificité des liens d’attachement parentaux, peu d’études se sont intéressées à l’attachement père-enfant en comparaison à l’attachement mère-enfant. L’objectif de la présente recherche est d’étudier les liens entre l’attachement à chaque parent et les performances scolaires. Au total, 149 élèves de CE1 et CE2 ont été évalués avec l’échelle de sécurité de Kerns, en distinguant l’attachement à la mère et au père, et avec le Test d’Acquisition Scolaire en mathématique et en français. Les résultats montrent que l’attachement est lié aux apprentissages scolaires et que ce lien est différencié selon l’attachement à chaque parent. Les analyses de régression suggèrent une relation plus étroite entre l’attachement et les performances en français, comparées aux performances en mathématique.

Source : Google Scholar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest