Des livres pour les enfants dyslexiques

Il existe désormais plusieurs collections dédiées aux enfants dys.
A chaque fois, la présentation est retravaillée avec des spécialistes de ces affections afin de faciliter la lecture :

  • la mise en page est beaucoup plus aérée
  • la police de caractère est plus lisible
  • certaines lettres sont écrites de couleurs différentes : les sons difficiles, les double-consonnes, certaines fins de phrases…
  • des repères visuels sont ajoutés afin que le jeune lecteur s’autorise des pauses au cours de sa lecture

Collection Colibri chez Belin

Dans sa collection ColibriBelin édite une vingtaine de petits romans.
Classés par niveaux de lecture, ils permettent aux enfants de travailler sur une difficulté linguistique.

Sous la même étoile d’Antoine Dole et Amélie Dufour,  le célèbre auteur pour enfants a été prié d’écrire deux histoires pour apprendre différencier le ne et le en.

Ils sont très utiles lors de l’apprentissage de la lecture, dès que les difficultés se font sentir.

Collection Dyscool chez Nathan

Dans sa collection dyscool, Nathan propose des romans jeunesse existants sous une forme plus aérée

Des versions audio peuvent également permettre de s’approprier l’histoire.

Autres éditeurs jeunesse

D’autres éditeurs jeunesse, comme Castelmore, rééditent leurs roman-stars ( Minecraft et les cahiers perdus de Mur Lafferty) en version dyslexique, jugeant que les adolescents dyslexiques n’ont pas à être tenus éloignés de la lecture.

Une héroïne dyslexique

La vraie vie de l’école de Pauline Alphen, Nathan, dès 8-9 ans.

Ce livre raconte le quotidien chaotique d’Ambre.

Dyslexique, la petite fille décide de tenir un journal intime pour raconter sa vie.

L’exercice est difficile car les conjugaisons, l’orthographe et son désamour pour l’école rendent l’écriture difficile. 
Heureusement, son grand-frère Arthur l’encourage et corrige les fautes et les approximations linguistiques.

Ce roman touchant dédramatise la dyslexie, souvent synonyme d’échec scolaire pour l’enfant comme pour les parents.
L’essentiel, au-delà des fautes, est de permettre à l’enfant d’avoir confiance en lui et d’avoir un espace d’expression

Conseils pratiques

100 activités pour enfant dys de Cécile Zamorano et Françoise Chée, Nathan.

Ce livre fourmille d’idées d’ateliers et d’activités qui permettront aux enfants d’appréhender les sons et les lettres, mais également de prendre confiance en eux et prendre conscience de l’espace.

Parmi les activités proposées, vous pourrez fabriquer des boîtes à sons, inciter votre enfant à visser et dévisser ou dresser avec lui la liste de ses forces pour lui permettre de prendre confiance en lui et d’affronter les lettres ou les chiffres qui le tiennent en échec.

Chaque atelier est simple et peu coûteux à mettre en oeuvre.

Il fait travailler un aspect différent du développement psycho-moteur de l’enfant.

C’est un ouvrage ludique et intéressant pour tous les parents dont les enfants débutent l’apprentissage de la lecture.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest