La dyslexie à l’age adulte

La Fédération nationale des Orthophonistes a publié dans sa revue L’Orthophoniste N°391, un article traitant de la situation des personnes dyslexiques à l’âge adulte.

Au sommaire de ce numéro

  • Un trouble persistant et déroutant
    • Catégories des troubles neurodéveloppementaux
  • Les étudiants diagnostiqués dyslexiques durant leur enfance présentent-ils encore des difficultés dans l’enseignement supérieur
    • La place de l’écrit dans la société
    • Analyses récentes sur la production textuelle des étudiants dyslexiques
    • Et la trajectoire individuelle ?
    • La production textuelle à l’écrit… Entre source de stress et mise en place de stratégies
    • Les aides possibles dans l’enseignement supérieur et leur utilisation
  • La dyslexie à l’âge adulte : comment révéler son potentiel pour dépasser son trouble ?
    • Des études comportementales informatives
    • De la dyslexie chez l’enfant à son dépassement chez l’adolescent et chez l’adulte
    • L’arrivée de l’adulte auprès de l’orthophoniste
    • Diagnostic de dyslexie chez le jeune adulte
    • Information au patient et à son entourage
    • Rééducation en séances
    • Des bénéfices de la transdisciplinarité à l’impact sociétal : rétrospective de 5 ans de projets sur la dyslexie à l’âge adulte
  • La dyslexie (aussi) une affaire de famille ? Retour sur le projet ParVieDys
  • La dyslexie, vers une définition transdisciplinaire ?
  • Remerciements

Pour en savoir plus

Une réflexion sur “La dyslexie à l’age adulte

  • 5 mai 2020 à 23 h 07 min
    Permalien

    Bonsoir,
    Je suis dyslexique dysorthographique. J’ai été diagnostiqué étant petite. Aujourd’hui, j’approche de mes 21 ans. Le métier que je voudrais entre prendre et un métier ou il faut énormément écrire. Je voudrais savoir comment je pourrais effectuer un métier autre qu’un métier manuel en ayant ce problème.
    Bonne soirée,
    Merci d’avance.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.