Conférence « Dyspraxie: Quand le cerveau s’emmêle »

Conférence Cyclope du 12/06/2012 par Par Caroline Huron, chercheuse en sciences cognitives au CEA-I2BM (Institut d’imagerie biomédicale).

Nouer ses lacets, frapper des mains en rythme, écrire son nom… Pour certains enfants, ces petits gestes du quotidien peuvent demander un intense effort de concentration. Aucune paralysie, aucun trouble musculaire, aucun retard mental ne vient expliquer ces difficultés de coordination du mouvement.Et le verdict tombe, sans appel : « Fais un effort ! », « Applique-toi ! » Cette maladresse porte un nom : la dyspraxie. Rarement diagnostiquée, elle toucherait 3 à 6 % des enfants. Quels symptômes peuvent alerter ? Connaît-on l’origine de ce trouble cognitif ? Comment aider l’enfant atteint de dyspraxie ? Ouvrons l’oeil sur le sujet en compagnie de Caroline Huron, chercheuse en sciences cognitives à l’I2BM (Institut d’imagerie biomédicale), au CEA Saclay.(Conférence de près de deux heures).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest