Replay Public Sénat : Dyslexie, hyperactivité, troubles de l’apprentissage

Dyslexie, dyspraxie, trouble de l’attention, hyperactivité, depuis quelques années on assiste à une multiplication de cas d’enfants empêchés dans leur apprentissage. A qui la faute ? A quel point ces troubles sont-ils invalidants ? Quelle est la meilleure prise en charge, et comment les diagnostiquer ? La médecine doit-elle intervenir dans tous les cas ? Ou est-il parfois possible, dans les formes les plus légères, d’aider ces enfants sans passer par un traitement lourd ?

Ne cède-t-on pas aussi à la facilité d’un diagnostic pour apporter une réponse rapide à des difficultés parfois surmontables ? A travers le témoignage de parents, enseignants, et thérapeute, Jérôme Chapuis ouvre le débat.

Voir l’émission « Un monde en docs » du 24/06/21 en Replay

Dyslexie, hyperactivité, troubles de l’apprentissage – Un monde en docs (24/04/2021)

La bienveillance, le maître-mot pour éviter « l’étiquette »

Parfois, les parents sont confrontés à la crainte que leur enfant soit stigmatisé, seulement perçu par le prisme du handicap dont il souffre. « On a peur de l’étiquette », explique Ahlam Marque, pour qui « les enfants ne sont pas tendres entre eux. Pour certains, celui qui bénéficie d’une assistante de vie scolaire est privilégié, alors que ce n’est de gaieté de cœur qu’ils en ont besoin. Par chance, les enseignants bienveillants ont su expliquer aux enfants que ce n’était pas un plus ». La bienveillance, une notion indispensable à la réussite de ces enfants, comme l’explique Corinne Picariello, orthophoniste au CHU de Nîmes : « dans la bienveillance, tous les enfants peuvent progresser, y compris les enfants « dys », et si le monde scolaire était un peu plus bienveillant, on aurait peut-être moins besoin de nous, orthophonistes ».

Source : www.publicsenat.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest